Tout savoir pour bien parier sur le cyclisme

En France, on compte de très nombreux amateurs de cyclisme. En effet, il s’agit d’un sport très populaire qui anime les foules. Pour le constater, il suffit de regarder les images du Tour de France ! Cependant, rares sont les bookmakers qui mettent en avant leurs offres de paris en ligne sur le cyclisme.

Pourtant, la plupart d’entre eux vous proposent de parier sur les grandes compétitions. Vous souhaitez vous lancer dans le pari sportif dans le cyclisme ? Alors, vous êtes au bon endroit. Dans ce guide, vous trouverez des conseils et des recommandations pour optimiser vos chances de gains. Comment bien parier sur le cyclisme ? C’est ce que nous allons voir.

Quels sont les différents paris proposés sur le cyclisme ?

Au sein de la communauté des parieurs, le cyclisme est beaucoup moins populaire que le foot ou le tennis. De ce fait, l’offre en matière de pari est limitée. Cela s’explique également, du fait que le cyclisme soit un sport « individuel ». Les possibilités de paris sont bien sûr moindres. Voici un aperçu des différentes mises disponibles chez les bookmakers :

  • Le pari sur le vainqueur de la compétition. Vous pouvez, avant même le début d’une compétition (le Tour de France par exemple, le Giro, etc.) parier sur le vainqueur de celle-ci. Nous verrons un peu plus tard que parier trop tôt n’est pas toujours une bonne idée.
  • Le pari sur le vainqueur de l’étape. S’il s’agit d’une compétition sur plusieurs jours, les bookmakers vous permettent de parier sur le coureur qui remportera l’étape du jour.
  • Le pari sur le top 3 de l’étape. Il s’agit d’une offre plus intéressante et attractive, qui va notamment séduire les passionnés de cyclisme à la recherche de challenge.
  • Le pari sur les détenteurs des maillots. Les bookmakers vous permettent de parier sur le prochain maillot jaune, ou le prochain maillot à pois.
  • Le pari sur les performances d’une équipe de cyclistes. Il est effectivement possible de parier, entre autres, sur le classement des équipes qui participent à la compétition.

Quand faut-il parier sur le cyclisme ?

Comme nous l’avons dit précédemment, il est possible de parier sur le vainqueur d’une compétition de cyclisme bien avant que celle-ci n’ait commencé. C’est effectivement à cette période que vous profiterez des cotes les plus élevées. Cependant, parier en amont de la compétition n’est pas toujours une bonne initiative, à moins d’être absolument certain de votre pronostic. En effet, plus vous pariez tôt, plus les risques de pertes sont grands.

Vous êtes débutant et souhaitez vous lancer dans le pari sportif sur le cyclisme ? Dans ce cas, évitez de prendre des risques inutilement et privilégiez des paris plus sécurisés, comme le pari sur le vainqueur de l’étape par exemple.

Quel bookmaker choisir pour parier sur le cyclisme ?

Si vous souhaitez optimiser vos chances de gains grâce aux paris sportifs sur le cyclisme, il est nécessaire de bien choisir votre bookmaker. En effet, tous les opérateurs ne se valent pas et certains sont moins attractifs que d’autres. Le tout premier critère à prendre en considération, c’est évidemment le niveau des cotes. Plus elles sont élevées, plus vos gains potentiels sont attractifs.

Le catalogue de paris est un autre paramètre à prendre en compte. En effet, le bookmaker que vous allez choisir doit être en mesure de vous proposer une expérience optimale. Nous vous suggérons également de choisir une plateforme avec des bonus attractifs et des fonctionnalités pratiques, comme le Cashout par exemple, ou encore les paris en direct.

Comment obtenir de bons pronostics pour vos paris sur le cyclisme ?

Pour réussir vos paris sportifs sur le cyclisme, il n’y a pas de secret : vous devez obtenir de bons pronostics. En d’autres termes, vous devez prédire qui est le coureur le plus à même de remporter l’étape ou le championnat.

Pour réaliser vos pronostics, vous devez prendre en considération les performances des cyclistes favoris de la compétition, mais aussi leur évolution dans la compétition. De nombreuses notions doivent vous aider à peaufiner vos pronostics. C’est le cas, par exemple, du profil de l’étape à venir. Alors que certains coureurs sont plus performants en montée, d’autres donnent le meilleur dans les descentes. Certains, en revanche, ne sont pas à l’aise en montagne.

En d’autres termes, vous devez avoir à disposition de très nombreuses informations pour établir vos pronostics. Cela nécessite également d’avoir une certaine culture du cyclisme.

Vous savez maintenant comment établir vos propres pronostics. Poursuivez votre lecture : nous vous proposons des conseils et des astuces pour apprendre à bien parier et ainsi, mettre toutes les chances de votre côté pour remporter vos mises.

Nos conseils, pour parier efficacement sur la prochaine compétition cycliste

Même les parieurs de longue date continuent à faire des erreurs et à perdre de l’argent lorsqu’ils misent sur le cyclisme. Pour vous aider à maximiser vos chances de gains et à limiter le risque de perte, appliquez les conseils que nous allons vous prodiguer.

Apprenez à bien gérer votre bankroll

Le bankroll est une notion essentielle dans l’univers des paris sportifs. Il s’agit du capital que vous pouvez dédier à cette activité. Pour éviter d’impacter de façon négative votre bankroll, nous vous encourageons vivement à vous fixer un montant de mise. Celui-ci ne doit pas dépasser les 5% de votre capital total. Par exemple, si votre bankroll est de 100 € mensuel, vos mises sur le cyclisme doivent être de 5 € maximum.

Évitez de parier sur les cyclistes ou les équipes que vous supportez

Vous allez forcément manquer d’objectivité au moment de parier sur un sportif que vous soutenez. C’est normal : vous le surestimez et souhaitez ardemment qu’il remporte l’étape. Alors, pour éviter de faire une erreur et de perdre de l’argent, évitez de parier sur vos sportifs de coeur. Cela vaut pour le cyclisme, mais aussi pour tous les sports.

Utilisez les bonus des bookmakers pour vos paris sportifs

Le savez-vous ? Certains bookmakers vous proposent de rembourser votre premier pari perdu ou gagné. Alors, n’hésitez pas à en profiter et à parier la somme maximale remboursée par votre opérateur. Dans la meilleure des situations, vous allez remporter une belle somme d’argent.